Quels sont les soins à envisager pour réussir son élevage de poules ?

L’élevage des poules est un premier retour vers la vie à la campagne. Ne vous affolez pas, vous pouvez établir votre basse cours dans votre jardin sans pour autant aller déménager hors de la ville. Rentable, ludique, écologique et peu contraignant, cette activité vous apportera un énorme bénéfice par rapport à l’investissement d’argent et de temps que vous faites. En général, il y a trois sortes de race que vous pouvez élever : les poules pondeuses et les poules à chair et les races plutôt mixtes. Si vous désirez avoir une rentabilité rapide, mieux vaut choisir la race mixte, car elle vous apportera entière satisfaction. En effet, ce genre de volaille possède une chair comestible, surtout pour les jeunes poules, et vous aurez également des œufs à volonté. Les Gâtinaise, les Gauloise et les Sussex sont de référence dans cette catégorie. En cas de doute, demandez aux autres éleveurs.

Les maladies fréquentes chez les poules

enfant-poule-3

Si vous minimisez l’hygiène de vos poules, des maladies virales peuvent nuire à votre nouveau projet. Les plus fréquents sont : la maladie de Newcastle, celui de Marek, et d’Aujeszky. Ces trois sortes d’infections sont très redoutables l’une comme l’autre. La maladie de Newcastle se manifeste par une septicémie brutale, une perte d’appétit, forte soif, troubles respiratoires et nerveux, des plumes hérissées. Aucune poule n’arrive à contracter cette infection virale. Celui de Marek atteint en générale les jeunes adultes en provoquant une paralysie totale des pattes et des ailes. Parfois, une tumeur de couleur blanchâtre apparaît au niveau des organes. Ici, c’est la mort assurée pour l’animal. Enfin, la maladie d’Aujeszky se manifeste par des tremblements, une somnolence avec la crête et les barbillons qui deviennent bleuâtres. La poule présente une perte d’appétit et une certaine difficulté à respirer. Le seul remède pour ses maladies est d’abattre les poules infectées et vacciner rapidement les poussins.

Les mesures efficaces à entreprendre

poule_malade

Pour éviter la perte totale dans vos investissements, il vous faut comprendre les mesures à prendre pour réussir votre élévage. Pour éviter le risque des pathogènes au sein du poulailler, veuillez prendre ces quelques mesures en compte. Distancer à plus de 20 mètres les anciens poulaillers aux nouveaux afin de diminuer la contagion. Avant de commencer l’élevage proprement dit, mettez en quarantaine les nouvelles volailles tout en évitant qu’ils soient en contact avec les volailles en liberté. Ne les mélangez qu’une fois que toutes risques de maladies contagieuses soient écartées. Utilisez des plateaux propres pour ranger les œufs et séparez les poules par races.

Un entretien de la litière pour enlever la fiente et un nettoyage des mangeoires et abreuvoirs doivent se faire chaque matin lors de la visite matinale pour prendre les œufs. Un nettoyage en profondeur devra également être envisager toutes les semaines, c’est également le moment de changer la totalité de la litière, et de laver le mur si les saletés s’y sont entassés. Enfin, évitez le contact fréquent avec vos poules en limitant les visites habituelles.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.