Une autre façon de construire un poulailler en bois

Comme tous les animaux, les poules ont besoin de vivre dans un environnement paisible. Pour donner une maisonnette bien isolée à votre poule, ces quelques astuces pourront vous aider.

L’un des principaux matériaux qui constituent le poulailler est le bois. Il s’agit donc d’un abri à poules en bois. Pour cela, il faut un maximum de produits recyclés. Vous n’avez pas besoin de faire un plan précis, le poulailler se construira au gré de votre imagination. Cependant, il faut tenir compte des détails importants comme la dimension, la hauteur, l’isolation, l’ouverture de maintenance, le système du sol amovible pour le nettoyage et le pondoir. En premier lieu, pensez d’abord à la place où vous allez installer votre poulailler.

Monter la structure

poul_610

Un m2 au sol, un m3 de volume est suffisamment spacieux pour deux ou trois poules. Commencez par assembler la structure avec des jambes de force sur chaque côté avant de placer des palettes de récup en guise de sol. Pour le toit, veillez à ce qu’il soit amovible pour optimiser le système de ventilation à l’intérieur de la case. Ensuite, procédez à la mise en place du pondoir sur un côté. Sur l’autre côté, mettez la sortie pour les poules. Dans sa construction, le pondoir doit être bâti à l’intérieur.

Isoler le poulailler de la lumière du jour

poul_211

Après avoir installé des planches sur tous les côtés, il faut araser tout ce qui dépasse. Puis, tracez la porte et vissez le contour avant de l’enlever pour y mettre des produits recyclés. Il s’agit de l’isolation. Étant donné que vous avez une ouverture, profitez-en pour placer des polystyrènes découpés en morceau au sol. Il faut au moins trois pour qu’ils finissent recyclés. Disposez d’autres planches que vous allez coller avec une colle très épaisse, puis, installez de vieux cartons dessus. Après, remettez les planches sur le carton. C’est une façon d’humidifier un peu et à la fois de réchauffer le poulailler.

L’installation du poulailler

fabriquer-un-poulailler

Sur la porte du côté, placez une passerelle avec des chutes et un bardeau pour protéger la planche de l’intérieur contre les intempéries. Vous pouvez mettre un point, un système pour le relevage de la trappe. Quant au côté du pondoir, il n’y a pas d’issu, mais juste une ouverture de maintenance. Enfin, pour asseoir correctement le poulailler, faites couler une dalle en béton, ainsi, les planches seront bien maintenues.

Mais avant toutes choses, faites attention a ne pas reproduire les 7 erreurs à éviter lors de la fabrication d’un poulailler domestique.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.